L'Alose à la mouche


 

L'Alose, ce poisson de la famille des cupléidés aux allures de grosse sardine est très agressive lorsqu'elle remonte en rivière pour se reproduire...cependant, il y a quelques règles de base à comprendre afin de mettre toutes les chances de son côté.

C'est entre le 15 avril et le 10 juin que les meilleures chances de piquer une Alose se présentent alors ne ratez pas l'occasion car vous passerez à côté d'un Max de sensations...

 


Grande Alose
Grande Alose

1°) Cycle de vie:


Juillet, c'est en général le mois de l'éclosion des oeufs, les petites Aloses (ou alosons) se regroupent en bancs serrés et naviguent en surface en se gavant de tous ce qu'il passe à leurs portés, grossissant à vue d'oeil, les petits alevins prennent la direction de l'océan environ 2 à 3 mois plus tard (septembre, octobre chez nous en Dordogne).

Les Aloses une fois arrivées en mer vont y séjourner pendant une certaine durée (entre 3 et 5 ans) et vont grandir d'une vitesse folle grâce à une forte densité de nourriture (elles sortent de leur rivière d'origine à une douzaine de cm et y reviennent entre 55 et 75 cm seulement quelques années après).

Une fois leur maturité sexuelle atteinte, un phénomène migratoire se déclenche et les poussent à revenir vers leur lieu de naissance pour y perpétuer leur espèce.

Elle s'engagent donc dans l'estuaire au printemps et arrivent sur les lieux de ponte autour du 1er Mai en moyenne....la fraie se déroule à une certaine température et à certains endroits (à partir de 17° en moyenne et sur des lits de graviers plus ou moins épais, balayés par un courant assez puissant et homogène). Les Aloses fraient la nuit et ont une manière bien particulière pour le faire: elles s'ébrouent en surface bruyamment en dessinant comme des cercles, on appelle cela un "Bull" visible les soirs tard (21 h et +)et le matin de bonheur (max 6h).

Ces dernières ne se nourrissant pas pendant la remontée en rivière, meurent d'épuisement après la fraie (peu d'individus résistent).

Les alosons éclosent environ 3 semaines plus tard et le cycle de la vie recommence....


2°)Sa pêche:


La pêche de l'Alose n'est pas une pêche comme les autres, ici on n'essaye pas de tenter le poisson avec une imitations dite "réaliste" ou se rapprochant le plus possible à un être vivant, on joue sur l'agressivité du poisson avec des mouches flashys provoquant chez l'Alose un réflexe d'attaque. L'Alose répond plus au moins au mouches proposées et on se rend compte par de multiples expériences qu'elle réagit surtout sur des couleurs orangées et de préférence sans ailes....les mouches violettes, blanches, perles, bleues, vertes donnent toutes aussi des résultats mais moins probants.

Personnellement, j'utilise des hameçons n°4 MER spécial Ver de chez VMC pour monter mes mouches à alose, et après pas mal d'essais, c'est ceux qui s'en sortent le mieux.

Pour présenter correctement la mouche aux Aloses, il faut un matériel assez spécial. Le top est de posséder, une 9'6 ou 10' soie de 7 et une 12' soie de 7, avec ces deux cannes vous possedez un matériel passe partout et très polyvalent.Vous utiliserez la 9'6 ou 10' pour des endroits dégagés et la canne à deux mains pour le tout début de saison quand les niveaux d'eau sont hauts et que vous manquer de recul pour lancer (à moins que vous maitrisiez le roulé avec grande aisance ou le spey cast avec une canne à une main).

Étant donné que les Aloses se pêchent dans des zones de courants assez soutenus, il faudra pêcher avec des soies à pointes plongeantes de type S1 à S5 suivant la profondeur et la puissance du courant.Pour les cannes à deux main, les shootings double densité sont à préconiser car demandent peu d'effort au lancer et sont très "pêchant".

Le moulinet doit être costaud et muni d'un excellent frein pour maîtriser les rushs foudroyants de ces dames...les larges arbor sont les plus adaptés.

2-1°) La dérive et l'animation:

Repérez les poissons dans un premier temps (ils marsouinent très souvent le matin et le soir ou +/- toute la journée lors des montées de début de saison) ensuite placez vous au minimum à une quinzaine de mètres en amont des poissons.Le lancer s'effectue plein travers suivi d'un bon mending (replacement de la soie vers l'amont afin que la mouche se présente correctement), laisser "couler" pendant quelques secondes puis commencer les animations (personnellement, j'anime un peu comme pour la pêche au manié mais en version lente tout en strippant) pendant toute la dérive. J'ai remarqué en ayant eu l'occasion de pêcher ces formidables combattantes à vue que les animations étaient excessivement importantes, un pêcheur qui anime prendra 10 poissons alors qu'une dérive inerte apportera 1 ou 2 poissons seulement...Pour la touche, ne vous inquiétez pas, vous comprendrez très vite Clin d'oeil ça déménage!!!!

Bonne chance à vous et surtout soyez très doux avec vos prises, large épuisette obligatoire munie de mailles en tissus et non en nylon, ne prenez surtout pas une alose par les ouïes ça la tuerai...bref, une ptite photo et à l'eau Rigolant!!!!

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Juicer Review (dimanche, 28 avril 2013 12:16)

    This informative article was in fact precisely what I was trying to find!

  • #2

    pecheurdimages (mercredi, 07 janvier 2015 14:43)

    Thank's!!!

  • #3

    olivier (lundi, 04 septembre 2017 15:57)

    ...un article interessant et bien écrit ! bravo

  • #4

    Niko (mardi, 05 septembre 2017 07:57)

    Merci Olivier